Ecolo propose l'octroi d'un congé exceptionnel pour les parents qui arrêtent le travail pour garder leur enfant.

Une étude de la Ligue des familles a montré que les familles respectaient bien la consigne du confinement puisque 98% des enfants restaient chez eux. De nombreux parents - 6 sur 10, selon l'étude - doivent par conséquent combiner travail et garde d'enfant, parfois dans des conditions très difficiles, ou épuisent leurs jours de congé annuels.

Ecolo propose que les travailleurs obligés de s'arrêter à cause du Coronavirus pour garder au moins un enfant de moins de douze ans ou en situation de handicap puissent bénéficier d'un arrêt de travail. Ce dernier serait d'une durée de 1 à 10 jours par mois, répartie entre les deux parents, ou à prendre seul pour les familles monoparentales. Ce congé pourrait également être fractionnable, par exemple en demi-journées.

"Il est indispensable de soutenir ceux qui, dès le début du confinement, ont joué le jeu de la solidarité et de l'intérêt collectif mais se trouvent aujourd'hui face à de fortes difficultés personnelles, organisationnelles, professionnelles ou même financières", a expliqué la députée Marie-Colline Leroy.

"En situation de stress intense et avec l'impression de ne rien faire correctement, qu'ils soient exclusivement à la maison ou sur leur lieu de travail, les parents doivent se couper en quatre pour répondre aux exigences du moment. Sur fond d'une crise sanitaire terriblement anxiogène, il est indispensable de donner une bouffée d'oxygène aux familles".

Les Verts attendent de voir quelle sera la réponse de la ministre de l'Emploi, Nathalie Muylle, à ce sujet. Le cas échéant, ils mettront cette proposition à l'agenda d'une réunion du "kern" élargi aux présidents de parti.