Après une réunion de plusieurs heures jeudi après-midi, les 8 partis des familles politiques socialiste, libérale, écologiste et centriste/démocrate chrétienne ont également discuté plusieurs heures ce vendredi.

Suite à ces réunions, Egbert Lachaert, chargé de mission, s'est rendu Palais, où il a été reçu par le roi Philippe. Il a été chargé, aux côtés du président du sp.a Conner Rousseau, d'une mission de préformation. Ils feront rapport au plus tard le 11 septembre.

Le CDH, numériquement dispensable, ne fera pas partie du gouvernement Vivaldi actuellement négocié. Les autres partis francophones ne seraient pas favorables à la présence de la formation de Maxime Prévot dans un futur attelage fédéral.

Même si plusieurs représentants politiques ont montré leur optimisme quant à l'issue favorable des négociations, plusieurs points de tension subsistent : la sortie du nucléaire, la proposition de loi dépénalisant l'avortement, des questions sociales et fiscales...