Politique belge La tension au sein du gouvernement fédéral n'avait jamais été si forte. La N-VA ne plie pas, elle refuse que la Belgique se rende à Marrakech les 10 et 11 décembre prochains dans le cadre du processus d'adoption du pacte de l'Onu sur les migrations (qui est, pour rappel, non contraignant). Face à son intransigeance, ses alliés MR, Open VLD et CD&V sont effarés. Les cerveaux des libéraux tournent à plein régime pour dégager, malgré tout, une alternative. Et ce lundi matin, lors de leur bureau de parti, les réformateurs ont évoqué une nouvelle piste.


(...)