Le réseau social américain, Facebook a décidé d'intervenir sur la campagne que mène actuellement le PTB sur le réseau.
 
En effet, la Libre révélait le 4 juin que le parti vendait en ligne des t-shirts et des masques floqués d’une étoile (symbole du parti) aux couleurs nationales et du slogan “We are one”. Le PTB proposait aussi des drapeaux belges gratuits floqués du même logo.

Si le nom du parti apparaissait en tout petit, Facebook a estimé que ce n’était pas suffisant et qu’il existait donc une ambiguïté. Facebook a donc exigé du PTB qu'il précise de manière plus clair qu’il s’agit d’une campagne émanant d'un parti politique. Le PTB risquait de voir sa campagne suspendue. Il s'est donc exécuté. La campagne est toujours en ligne.