Il a par ailleurs approuvé l'octroi d'une enveloppe de 7,5 millions d'euros aux provinces, afin de soulager leur intervention accrue dans le financement des zones de secours. Ce soutien s'inscrit dans la reprise progressive de 60% du financement communal de ces zones, a rappelé le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Pierre-Yves Dermagne (PS).

Dans le cadre de la mise en œuvre progressive de cette décision, sur l'ensemble de la législature, les provinces assumeront 20% du financement communal des zones de secours dès 2020 et 30% en 2021, auxquels s'ajoutent les 10% du Fonds des provinces déjà affectés aux zones de secours.

Pour les années 2022 à 2024, des mesures structurelles devront être mises en œuvre pour dégager d'autres pistes de financement. "La réflexion sera poursuivie dès la rentrée, notamment quant aux compétences assumées aujourd'hui au niveau provincial", a précisé le ministre.

"L'objectif est de trouver des solutions structurelles pour garantir le financement pérenne des zones de secours par les provinces. Les travaux menés avec elles se poursuivront, en tenant compte des spécificités de chacune. Parallèlement, les discussions relatives au financement du solde non pris en charge au niveau provincial se poursuivront également, au sein de la task force 'finances locales'", a ajouté M. Dermagne.