Politique belge

La présidente du parti libéral flamand Gwendolyn Rutten (Open VLD) a formulé via communiqué de presse, son souhait de davantage de clarté dans vis-à-vis des pourparlers entre Bart De Wever et le Vlaams Belang, pour la formation d'un gouvernement flamand. "Cette préformation, ce n'est pas un confessionnal qui n'engage à rien, elle doit à nos yeux mener à la formation d'une majorité stable et majoritaire pour la Flandre", a affirmé Mme Rutten dans un communiqué.

Le week-end dernier, une troisième audience s'est tenue entre le président de la N-VA, également formateur pour le gouvernement flamand et le parti d'extrême droite flamande. Au cours de cette réunion, diverses discussions de fond ont été abordées, autour des thèmes que sont l'intégration, l'éducation et les soins de santé.

Gwendolyn Rutten a en outre ajouté qu'elle "respectait le choix de De Wever" de parler avec le Belang, tout en soulignant que son parti, l'Open VLD ne participera pas à aucun exercice aux côtés du parti de Tom Van Grieken.