Aucune reprise des discussions à sept partis n'est annoncée pour le moment. Après les vives tensions du week-end et de lundi, le Roi a prolongé la mission des préformateurs dont il attend un nouveau rapport mercredi. Parallèlement, il a demandé "à tous les partis concernés de rétablir au plus vite la confiance".

MM. Lachaert et Rousseau tentent de mettre sur pied une majorité Vivaldi associant les socialistes, les écologistes, les libéraux et le CD&V. Ces derniers jours, le président du MR, Georges-Louis Bouchez, est pointé du doigt comme étant le responsable du blocage actuel et semble avoir perdu la confiance des partis non libéraux de la coalition. Lundi, malgré des travaux longs de 5 heures, cette confiance n'a pu être rétablie.