"Après maintenant presque 500 jours sans gouvernement, nous avons besoin d'un gouvernement fédéral qui prend le climat au sérieux. Nous attendons qu'il soit ambitieux et qu'il prenne des actions concrètes en la matière: réclamer au moins 65% de réduction de CO2 d'ici 2030 et établir un plan d'action solide et participatif dans les 100 premiers jours du nouveau gouvernement pour nous mettre sur cette voie", déclare la chargée de mission de Greenpeace Belgique, Pauline van Cutsem.

Le site de Greenpeace a, au cours des dernières semaines, permis à plus de 5.000 personnes d'envoyer un courriel aux présidents des familles socialiste et libérale afin d'exiger un gouvernement qui tienne compte de la protection de l'environnement.

La semaine dernière, les militants de Youth for Climate et de Greenpeace ont attendu les co-formateurs au Palais royal avec le message "Notre climat, votre mandat", leur rappelant que des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues ces deux dernières années pour appeler à la justice climatique.

"Nous continuerons à les mettre face à leur responsabilité politique pour trouver des solutions à la crise climatique actuelle et de la biodiversité", conclut Mme van Cutsem.