Le syndicat des médecins, l'ABSyM, s'inquiète jeudi de plusieurs mesures évoquées dans une note de l'informateur royal publiée dans la presse. La suppression éventuelle du ticket modérateur chez les médecins généralistes et celle des suppléments d'honoraires dans les hôpitaux, évoquées dans le document, ne sont pas du goût du syndicat.

"Il est incompréhensible que de telles mesures n'aient jusque-là fait l'objet d'aucune concertation avec le plus grand syndicat de médecins du pays. Nous espérons rapidement être invités à une concertation en la matière et nous tenons disponibles dans cette perspective", précise l'ABSyM.