Sur le plan institutionnel, les libéraux, socialistes, écologistes et le CD&V ont déjà convenu de nommer deux ministres - un francophone et un néerlandophone - chargés de préparer une réforme de l'Etat. Le rehaussement à 1.500 euros du montant des pensions pour une carrière complète est également sur la table. Les modalités de la mesure doivent être affinées.

Jeudi, les discussions ont tourné autour des thèmes de l'énergie, du climat, de la mobilité et de l'entrepreneuriat. Les travaux se sont déroulés dans une atmosphère "constructive" et ont pu être conclus plus rapidement qu'attendu, dit-on dans l'entourage des négociateurs. Aucune difficulté sérieuse ne devrait apparaître non plus vendredi. Les sujets plus difficiles devraient être abordés ce week-end, notamment la ventilation budgétaire et le choix du futur Premier ministre.

Paul Magnette et Alexander De Croo sont attendus chez le Roi lundi. A la suite de la motion d'ordre votée la semaine dernière, la déclaration gouvernementale est officiellement inscrite à l'ordre du jour de la séance plénière de jeudi prochain, le 1er octobre. L'agenda des travaux est d'ores et déjà déjà publié sur le site de la Chambre, avec le débat sur la déclaration gouvernementale fixé à vendredi prochain avant le vote de confiance attendu le samedi 3 octobre.