Mercredi, le CD&V a annoncé être disposé à s'asseoir autour de la table avec les libéraux, les socialistes et les écologistes. Des pourparlers sont en cours jeudi, a-t-on appris à plusieurs sources, alors que le chargé de mission royale Egbert Lachaert doit se rendre au Palais vendredi. La Première ministre a rappelé qu'elle n'avait jamais caché son souhait de voir se constituer un gouvernement de plein exercice disposant d'une majorité à la Chambre. La confiance accordée à son équipe doit expirer le 17 septembre, un délai qui peut sembler trop court pour mettre sur pied une nouvelle coalition. "Il ne faut jamais préjuger ce qui va se passer. Deux semaines, c'est court, mais ce peut être une éternité en politique", a déclaré Sophie Wilmès.