Avec un score de 92 %, celui qui est aussi bourgmestre empêché de Herstal était le seul candidat à la succession de Jean-Pierre Hupkens qui avait succédé à Willy Demeyer en 2017, démissionnaire suite aux révélations sur les comités de secteur de Publifin/Nethys.

Désormais, le fils de l’ancien ministre, feu Michel Daerden s’est donné pour mission de pacifier la fédération liégeoise minée par les affaires (Nethys et Mathot) et les tensions internes.