Les informateurs royaux, Joachim Coens (CD&V) et Georges-Louis Bouchez (MR), ont rappelé dimanche qu'ils ne commenteront "aucune de leurs réunions, ni leur travail d'information". Les deux hommes regrettent par ailleurs que "que certains jugent opportun de commenter ou de faire connaître ces réunions sur des plateaux télés ou des réseaux sociaux", a déclaré M. Bouchez, en son nom et celui de Joachim Coens, à l'agence Belga. "Nous rappelons qu'il faut privilégier la recherche d'un résultat fort pour notre pays plutôt que de faire un spectacle de communication. Nous restons convaincus que la discrétion, la loyauté et la confiance seront les moteurs de la réussite afin de doter notre pays d'un gouvernement", a-t-il ajouté.

Invité à la mi-journée sur RTL-TVI, le président du PS, Paul Magnette, a notamment confirmé qu'il avait rencontré la veille Bart De Wever, sous l'égide des informateurs. Le socialiste a également répété que l'écart séparant son parti de la N-VA était "immense", tout en déplorant l'absence de propositions de compromis dans le chef des nationalistes flamands.

Sur la VRT, Bart De Wever a lui commenté la mission d'information de MM. Bouchez et Coens en parlant de "nouvelle phase" dans le cadre des discussions en vue de former un gouvernement. "Je me sens pris au sérieux", avait-il encore assuré.