Le gouvernement minoritaire de Sophie Wilmès, qui sera soutenu par le parlement, "a une mission ciblée", a affirmé le président du MR, Georges-Louis Bouchez, lundi, dans l'émission Matin Première sur la RTBF.

"Si, à un moment donné, le parlement ne sait plus se réunir, il faut que le gouvernement puisse continuer à gérer le pays, d'où l'obtention de pouvoirs spéciaux", a-t-il ajouté. "Il faut être responsable et rationnel. Ce gouvernement a une mission ciblée. Pas question de discuter d'une réforme des pensions", a ajouté M. Bouchez.

"C'est un vrai gouvernement mais il a une mission très précise, celle de lutter contre le coronavirus. Il devra faire face à d'autres questions, mais il est principalement là pour pouvoir réagir à la situation de crise que traverse le pays", a-t-il martelé.

"La crise que traverse le pays exige des réponses fortes", a encore estimé le président du MR en assurant "être conscient des difficultés rencontrées" par les secteurs touchés, et notamment l'horeca. "Nous sommes conscients de cette situation et c'est pourquoi des mesures vont être prises. C'est aussi une des raisons de ce gouvernement: il faut dans un premier temps amortir le choc puis mettre en place des mesures de relance pour que l'économie puisse repartir le plus rapidement possible", a-t-il conclu.