Avec en tête l'objectif de reconstituer les marges épuisées par la gestion de la crise sanitaire, quitte à s'endetter davantage. "On avait prévu 700 millions d'euros pour gérer les conséquences du covid sur l'ensemble de l'année. Or, ce montant sera consommé au premier semestre", a déjà averti le ministre wallon du Budget, Jean-Luc Crucke, dans différents médias.

"Ce serait toutefois une erreur de fermer le robinet budgétaire", a-t-il ajouté en plaidant toutefois pour des "investissements productifs" et pour l'arrêt de "l'helicopter money qui arrose tout le monde".

Cette semaine, deux jours devraient être consacrés au conclave budgétaire proprement dit et deux autres à Get up Wallonia, avec un atterrissage prévu en fin de semaine ou en début de semaine prochaine.