Politique belge L'actuel ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine (MR), plaide pour une hausse de l'âge moyen de départ à la retraite. Sujet délicat, l'accès à la pension a déjà été retardé ces dernières années. Mais pour le libéral, ce n'est pas encore suffisant. "Il faut travailler plus longtemps, même si tout le monde n’ira pas jusqu’à 67 ans", explique-t-il dans un entretien à Sudpresse. Une nécessité face au papy boom "que l'on subira jusqu'en 2030" .

"C'est indispensable pour la soutenabilité financière du système", a estimé Daniel Bacquelaine.

Alors que la moyenne d'âge de départ à la retraite est de 61,3 ans actuellement en Belgique, cette dernière devrait augmenter en 2019 pour atteindre d'ores et déjà les 61,5 ans. Pas suffisant aux yeux du ministre qui voudrait "poursuivre la réforme" et obtenir une moyenne équivalant les 63 ans.

Si, pour continuer à mettre en oeuvre la réforme des pensions, il est indispensable qu'un nouveau gouvernement fédéral se forme, Daniel Bacquelaine ne s'inquiète pas actuellement que ce ne soit pas encore le cas. "On a voté il y a deux mois, la situation n’est pas aussi problématique, déclare-t-il à nos confrères de Sudpresse. Un délai de six mois ne me semble pas exagéré pour avoir un nouveau gouvernement".