Après sa démission de son poste de ministre fédérale, Jacqueline Galant (MR) est de retour sur les bancs du Parlement wallon. Enfin, presque. Porteuse d'un certificat médical, elle devrait revenir dans deux semaines à Namur. 

En quittant son mandat ministériel, Jacqueline Galant peut retrouver son mandat de bourgmestre de Jurbise où elle était jusque-là empêchée pour raison ministérielle. La chose n'était pas évidente vu que pour les députés wallons, un décret décumul entré en vigueur en 2014 interdit le cumul député-mandat exécutif dans un collège communal pour 75% des membres d'un groupe politique. Les 25% autorisés à cumuler sont désignés via leur taux de pénétration aux élections régionales. 

Jacqueline Galant dernière classée du groupe MR est donc autorisée à cumuler. Par ailleurs, elle devrait hériter de la présidence de la commission de l'agriculture et du tourisme du ministre René Collin (CDH) laissée vacante par François Bellot (parti remplacer Galant au fédéral). Le plus piquant dans cette histoire, c'est qu'à l'avenir cette commission traitera également des questions aéroportuaires puisque le ministre Collin a récupéré cette compétence au sein du gouvernement wallon.