"Les terrasses doivent pouvoir être ouvertes le 1er mai", a plaidé Jan Jambon avant le Comité de concertation, qui évalue ce mercredi d'éventuels assouplissements. "On a dit que le 1er mai, l'Horeca rouvrirait. Donc, pour moi, c'est certainement les terrasses", a déclaré M. Jambon.
Le nationaliste flamand a également lancé un appel à ses collègues francophones à cet égard. " J'entends beaucoup de présidents de parti qui lancent cet appel. J'espère que lors de la réunion, ce soutien sera également à l'ordre du jour".

Toutefois, si l'ouverture des terrasses est envisageable, la reprise de l'ensemble du secteur de l'horeca devra attendre la prochaine phase, estime le ministre-président.

Le gouvernement flamand soutient depuis longtemps l'idée d'ouvrir les terrasses. Lors des précédentes réunions, cette option a été invariablement écartée, mais selon plusieurs sources, elle a aujourd'hui un peu plus de chance d'aboutir. Il est notamment avancé que cette réouverture pourrait contribuer au maintien de l'ordre public.