Alors que son coreligionnaire Geert Bourgeois (N-VA) incendiait ce week-end la nouvelle réforme de l'Etat et prônait l'autonomie totale de la Flandre et de la Wallonie, le président du parlement flamand, Jan Peumans, a fait mercredi la promotion du fédéralisme belge devant le parlement serbe de Bosnie-Herzegovine, rapportent jeudi "De Standaard" et "Het Nieuwsblad". "Le fédéralisme belge est unique au monde.

Les deux peuples qui cohabitent en Belgique -Flamands et Wallons- sont parvenus en différentes étapes, et toujours dans la concertation mutuelle, à passer d'un Etat unitaire à un Etat fédéral.

Nous l'avons toujours fait dans une concertation pacifique et dans le respect des sensibilités et intérêts de chacun", a déclaré M. Peumans.

Interrogé dans les mêmes quotidiens, M. Bourgeois estimait ce week-end que, si la N-VA devenait incontournable après les élections, elle pourrait imposer ses conclusions aux francophones.