Faisant référence à la fuite dans la presse d'un rapport du GEES, en avril dernier, le virologue a vivement réagi sur Twitter.

Le 22 avril dernier, un rapport du GEES (le groupe d'experts chargé de la stratégie de sortie du confinement) avait été dévoilé dans Le Soir, mettant le feu aux poudres entre les experts et les politiques chargés de la gestion de la crise sanitaire dans le pays. Un ministre-Président est revenu sur l'affaire pour la Libre et affirme qu'Emmanuel André, ex-porte-parole interfédéral, est à l'origine de cette fuite.

"Pour moi, c’est Emmanuel André qui a été le moins loyal de tous les experts. Il n’a aucune considération pour le monde politique et n’a pas hésité à s’exprimer dans la presse, parfois en s’éloignant de ce qu’il nous déclarait à nous, politiques", accusait le politique qui a souhaité rester anonyme.

Une déclaration qui a fortement irrité l'accusé qui demande des explications à l'auteur des propos. "C’est faux et je demande qu’il ait le courage de sortir de l’anonymat pour que nous puissions nous expliquer", a vivement réagi Emmanuel André dans un tweet.