John Crombez n'est pas candidat à sa propre succession à la tête des socialistes flamands. La présidence du sp.a se disputera donc entre trois candidats: le chef de groupe au parlement flamand, Conner Rousseau, Hannes De Reu et Christ'l Van der Paal. Les 40.000 militants du sp.a seront appelés à se prononcer par courrier. Le nom du nouveau président devrait être connu le 8 novembre prochain, à condition qu'un des candidats parvienne à rassembler plus de 50% des suffrages exprimés. Si ce n'est pas le cas, un deuxième tour sera organisé.

Conner Rousseau, qui dispose du soutien de 58 sections locales du parti, part avec un sérieux avantage sur ses deux concurrents. La candidature d'Hannes De Reu est quant à elle appuyée par 9 sections, tandis que celle de Christ'l Van der Paal en a rassemblé trois derrière son nom.

Dernière candidate à s'être manifestée, Mme Van der Paal entend réorienter le parti à gauche. Employée des Mutualités Libres, déléguée syndicale SETCa, elle plaide pour un programme des réformes économiques, écologiques et sociales qui "rompent avec la politique néo-libérale de ces 40 dernières années".

Selon elle, le sp.a se doit d'être plus présent "sur le terrain des actions sociales et politiques", en particulier des initiatives d'"auto-organisation" des citoyens.