C’est Karim Ibourki qui sera proposé ce mercredi au gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles pour diriger le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), apprenait hier le journal "Le Soir" alors que le CSA lui-même était incapable de confirmer officiellement l’information. 

Cet ancien porte-parole de Rudy Demotte avait pris la direction de la communication du Parti socialiste il y a deux ans. Agé de 47 ans, il avait quitté l’équipe d’Elio Di Rupo à la fin du mois de septembre pour devenir commissaire du gouvernement pour les hautes écoles. Cette nomination intervient dans le cadre du renouvellement des mandats (de 5 ans) des dirigeants du CSA, conformément au pacte culturel qui assure une représentation politique pluraliste au sein du bureau de l’institution.

Le CDH devrait maintenir François-Xavier Blanpain à la vice-présidence et Ecolo renouveler le mandat de Bernadette Wynants. Le MR devrait quant à lui remplacer Pierre Houtmans, selon les informations de "La Libre".