Tout au long de sa carrière politique, Leopold Lippens s'est illustré dans différentes polémiques.

Au début des années 1990, le bourgmestre souhaitait interdire les "frigobox touristes". Il avait interdit les frigobox sur ses plages, jugeant que cet accessoire était bon pour les ploucs, ce qui ne cadrait pas avec le standing de Knokke. "Knokke n'est pas un zoo", déclarait-il à l'époque. Une polémique qui avait pris une sacrée ampleur, dont de nombreux Belges se souviennent probablement encore.

Habitué des polémiques, l'homme disait ce qu'il pensait. Dans une interview accordée à nos journalistes en 2017, Léopold Lippens avait marqué son soutien aux politiques pointés du doigt par les enquêtes Publifin. "Via les médias, certaines personnes tentent de démolir l’image de gens qui travaillent bien. Car oui, il y a une série d’individus au sein de ces intercommunales qui travaillent honorablement", avait-il commenté. "J’ai beaucoup d’admiration pour ce qu’il a accompli. C’est un homme qui est parvenu à créer une machine de guerre", avait-il alors dit à propos de Stéphane Moreau.

Propos racistes

Le bourgmestre de Knokke-Heist avait également tenu, en 2016, des propos au sujet d'une possible arrivée de migrants illégaux. Interrogé à l'époque par le quotidien Sudpresse, il avait détaillé le fond de sa pensée: " Bon, les gens rentrent dans notre pays. Soit ils ont la permission de rester, ils sont en règle. Soit ils sont illégaux. Alors, avec eux, qu’on fasse un camp comme à Guantanamo. Sans les torturer. Et qu’on les renvoie dans leur pays! Et qu’on n’attende pas la décision du procureur du Roi pour leur demander de quitter le pays dans les 5 jours ."

Il avait également salué le gouvernement de l'époque, qui, selon lui, gérait au mieux la crise des migrants : " Heureusement qu’on a la N-VA. Avec les socialistes, on aurait 80.000 illégaux de plus. Et ils auraient reçu leur carte de séjour et ils pourraient voter aux prochaines élections! "

En janvier 2020, une enquête avait été ouverte concernant de possibles conflits d'intérêts lors des débats sur la transformation du Tolpaertpolder en zone de construction. L'enquête avait été abandonnée par le bureau du procureur en décembre de la même année.

Léopold Lippens s'est éteint ce vendredi à l'âge de 79 ans