"Il était avant tout notre estimé bourgmestre", commente l'actuelle bourgmestre de la ville, Katrien Partyka (CD&V). Rik Boel avait intégré le conseil communal de la ville sucrière à l'issue des élections locales de 1958. En 1965, il en devenait le premier maïeur socialiste. Il a occupé cette fonction jusqu'en 1977, puis une nouvelle fois en 83-86.

Député à la Chambre des représentants pour le PSB dès 1965, il devient ministre de l'Intérieur en juin 1977 (jusqu'en '79). En 1981, il passe au Sénat, où il siège jusqu'en 1986.

Jusqu'à la fin de sa carrière politique, il est resté membre et président d'honneur du Conseil flamand, prédécesseur du Parlement flamand.