Fille de Paul-Henri Spaak, l'un des Pères de l'Europe, elle était entrée au FDF (aujourd'hui Défi) peu de temps après le décès de son père. Elle a pris la tête du parti en 1977, devenant ainsi la première femme belge présidente d'une formation politique. Sa carrière a pris un tournant européen en 1979. Député européenne jusqu'en 1984 et ensuite de 1994 à 1999, elle a reçu le titre honorifique de ministre d'Etat en 1983 de la part du roi Baudouin. 

Elle a mis un terme à sa carrière politique en 2009, après avoir été élue pour siéger au sein du parlement bruxellois.