Politique belge

Un ancien membre du cercle d'extrême droite Schild & Vrienden se présentera sur la liste N-VA pour le parlement flamand lors des élections de mai prochain, écrit mercredi le journal De Morgen. 

Le parti de Bart de Wever avait pourtant promis de faire le ménage après qu'un reportage de la VRT avait révélé l'existence de ce mouvement flamingant aux propos sexistes et racistes.

Le candidat en question, Niklas Arents, s'était également présenté aux élections communales pour la N-VA. Le parti n'y avait pas vu d'objection, car l'intéressé niait avoir été un membre actif de Schild & Vrienden.

Cependant, une source anonyme consultée par De Morgen contredit formellement que M. Arents n'était pas membre. Le candidat a par ailleurs été congédié par le conseil flamand de la jeunesse.

Interrogé par le quotidien, Niklas Arents souligne qu'il a raconté sa version de l'histoire et que son parti continue à le soutenir.

De Morgen cite une série d'autres personnalités qui font toujours partie de conseils d'administration locaux de la N-VA, même s'ils avaient été retirés des listes en vue des élections communales d'octobre 2018.

"Les exclure des listes était plutôt une mesure de précaution", a indiqué le porte-parole du parti, Nram Bombeek. "Il est ressorti des entretiens que la plupart d'entre eux n'étaient concernés que de manière superficielle. La question est gérée en interne."