Le groupe MR du Parlement wallon s'est rendu vendredi à Eupen, où un échange entre les parlementaires MR wallons et ceux du parti libéral germanophone PFF-MR était organisé. Le transfert de compétences régionales vers la Communauté germanophone était au centre des discussions. Cette visite à Eupen s'inscrit dans le cadre de sa tournée des arrondissements effectuée par les parlementaires libéraux wallons.

Alors que les élus MR du Parlement wallon ont déposé mardi une proposition de résolution visant au transfert des compétences régionales en matière d'emploi, de logement, d'aménagement du territoire, de travaux routiers et des compétences provinciales, leur chef de groupe, Pierre-Yves Jeholet, a souligné l'importance de ces transferts pour la Communauté germanophone.

"Je comprends très bien les revendications germanophones qui ne sont pas uniquement de l'ordre de l'institutionnel. C'est au départ de la Communauté germanophone que l'on pourra être le plus efficient dans la gestion de ces politiques", a-t-il indiqué.

Le MR souhaite d'ailleurs accélérer ces transferts.

"La réforme de l'Etat responsabilise les entités fédérées. La 4ème région (outre la Wallonie, Bruxelles et la Flandre) est inscrite dans les astres" a ajouté M. Jeholet.

Jenny Möres, qui siège au Parlement wallon et le parlementaire germanophone Gregor Freches ont souligné l'importance du soutien des libéraux francophones aux germanophones dans cette volonté d'obtenir plus d'autonomie.