Cette demande adressée par la commission des Finances de la Chambre à la BNB a eu le soutien de l'ensemble de ses membres, explique le PTB. L'institution s'y refuse au motif que le gouvernement prépare un projet de loi qui prévoit de taxer les comptes-titres, également dans le cadre d'une contribution de solidarité face à la crise sanitaire.

"Comme le gouvernement prépare un projet de loi dont l'objet est comparable, il n'est pas souhaitable que la Banque interfère avec son initiative en se prononçant sur la proposition susvisée", a répondu le gouverneur de la BNB, Pierre Wunsch, selon un courrier cité par le PTB.

"Nous estimons qu'il ne revient pas à la Banque nationale de faire le tri parmi les demandes d'avis que lui adresse la Chambre. Et encore moins de refuser un avis parce que le gouvernement prépare un projet de loi dont l'objet serait comparable à une proposition de loi", ont déploré le chef de groupe Raoul Hedebouw et le député auteur de la proposition, Marco Van Hees.

A leurs yeux, la BNB "snobe" la Chambre. Le parti demande à Mme Tillieux de s'adresser à l'institution pour qu'elle fournisse l'avis requis.