Ce baromètre de la motivation de l'UGent est une initiative d'un groupe de chercheurs sur la psychologie du développement. Ces derniers sondent déjà depuis plus de sept mois, la motivation de la population pour s'en tenir aux règles relatives à la crise sanitaire du coronavirus.

Déjà plus de 75.110 participants ont répondu à une enquête en ligne au cours de cette période.

Si au début de la crise sanitaire liée au coronavirus, en mars, jusqu'à 81% des répondants affirmaient respecter pleinement les règles, cette adhérence motivationnelle" a chuté à 22,2% lors des vacances d'été, évaluent les chercheurs.

"La nouvelle équipe gouvernementale a pu lors de la première conférence de presse présenter un récit plus mobilisateur et contraignant", rapportent les psychologues dans une analyse des derniers résultats. "Dans le passé, la motivation n'augmentait qu'après l'introduction de souplesse", notent-ils.

Il semble en définitive, à la lumière des derniers résultats, que des mesures plus strictes ne poussent pas nécessairement à la démotivation. L'adhérence après la conférence de presse du Premier ministre Alexander De Croo et de la Santé publique Frank Vandenbroucke est passée à 49,5%.