Muriel Gerkens, députée Ecolo, a déposé une proposition de loi visant à autoriser la distribution de moyens contraceptifs et de pilules du lendemain dans les Centres de planning familial et créant un "pass contraception", indique-t-elle mercredi dans un communiqué. 

Un arrêté royal empêche la délivrance de médicaments par d'autres personnes que des pharmaciens, rappelle la députée. Un nombre important de Centres de planning familial ont donc décidé de ne plus distribuer de pilules contraceptives. Pour remédier à cette situation, Muriel Gerkens propose donc de modifier cet arrêté royal en y ajoutant une exception qui permettrait aux Centres de planning familial de distribuer légalement des moyens de contraception et des pilules du lendemain.

Un encadrement et un suivi seraient prévus. "Un 'pass contraception' serait offert à tous les jeunes. Ce 'pass contraception-prévention' permettrait pour les filles d'avoir accès gratuitement aux deux premières visites chez le médecin ou la sage-femme, à une prise de sang ou un prélèvement local et à la délivrance d'un moyen de contraception. Un 'pass' pour les garçons dans un but de sensibilisation serait aussi offert (dépistage et informations sur les contraceptifs)", précise Muriel Gerkens.