Une interview avec Egbert Lachaert accordée à La Libre pour les 175 ans du MR a fait tiquer certains ténors du parti. " C’est clairement l’interview de quelqu’un qui va conduire le parti aux élections, pointe un poids lourd du parti. "Or, le G11 s’est entendu pour que la présidence du MR soit remise en jeu avant la fin du premier semestre 2023." 

Plusieurs sources au sein du G11 confirment que cette élection interne anticipée fait partie des accords d’octobre. Selon les statuts du parti, le mandat du président du MR se termine à la fin 2023. Mais il risque alors d’être prolongé d’un an pour ne pas perturber la campagne électorale de 2024.