L'information est à lire lundi sur le site du journal De Tijd et a été confirmée à Belga. "Au début de la seconde vague de la pandémie, nous avions pris une série de mesures fiscales pour donner aux entreprises et citoyens davantage de flexibilité et d'oxygène", explique au journal le ministre flamand des Finances et du Budget Matthias Diependaele (N-VA). "Nous avons maintenant décidé, avec le service régional des impôts, de prolonger tous les délais du 31 janvier jusqu'au 30 avril".

Cela concerne le précompte immobilier 2020, différentes formalités fiscales, et les droits de succession et d'enregistrement. Les informations précises et complètes sont à retrouver sur le site du service flamand des impôts.