Le président du MR Georges-Louis Bouchez a pour sa part précisé sur Twitter qu'il y aurait "des évolutions dans les prochaines heures". Il n'a pas confirmé une suspension de la mission globale des trois présidents de partis.


Pour M. Coens, "nous devons d'abord savoir où l'on en est entre le PS et la N-VA. La balle est maintenant dans leur camp". Une source libérale flamande est allée dans le même sens.

Georges-Louis Bouchez (MR), Egbert Lachaert (Open Vld) et Joachim Coens (CD&V) cherchent depuis plusieurs semaines à jeter les bases d'une coalition de type "Arizona", ajoutant à leurs trois partis la N-VA, le sp.a et le cdH. Ils visent une réunion des présidents de ces formations avant le 21 juillet, mais ni le sp.a ni le cdH n'ont embrayé jusqu'ici.

Les choses ont évolué la semaine dernière avec les déclarations du président du PS Paul Magnette ouvrant à nouveau la porte à des pourparlers avec la N-VA. Des contacts auraient eu lieu depuis entre ces deux formations, premières de leur Communauté.

Ce nouvel élément a incité le trio à mettre en suspens les pourparlers en vue d'une Arizona, a confirmé M. Coens. "Au début de nos travaux, le PS et le sp.a nous ont dit qu'il n'y avait plus de possibilité de former des majorités, donc pas d'alliance PS-N-VA. C'est sur cela que nous avons construit par la suite. Mais nous comprenons depuis quelques jours qu'il y aurait quand même des points de liaison entre PS et N-VA', a expliqué M. Coens. "Cela signifierait immédiatement tout autre chose pour la formation, donc nous devons d'abord apprendre de leur part ce qu'il en est."

Il n'y aurait toutefois pas beaucoup de temps pour clarifier les choses, ajoutait-on dans l'entourage du trio. La Première ministre Sophie Wilmès (MR) est attendue à la mi-septembre à la Chambre pour solliciter la confiance. Paul Magnette, le président du sp.a Conner Rousseau et celui de la N-VA Bart De Wever disposeraient ainsi de quelques semaines pour mener des pourparlers, de sorte qu'il reste du temps par la suite pour une alternative de type Arizona. Du côté du PS, on observait le mutisme.