La N-VA, directement concernée, regrette la fuite mais refuse tout commentaire sur le contenu de l'article. Le parti précise que cela ne veut pas dire que ce qui se trouve dans le journal est exact. Quant au porte-parole du préformateur Elio Di Rupo, il se contentait d'un laconique "pas de commentaire".

Au cdH et chez Ecolo, on s'en tenait également mardin en fin de matinée au "pas de commentaire". Certains observateurs font cependant remarquer que le contenu de l'article n'a rien d'étonnant. "Il s'agit en fait d'un résumé du programme de la N-VA qu'on connaît depuis le début des discussions", remarquait l'un d'entre eux. On indiquait aussi à bonnes sources que les francophones n'ont jamais proposé d'étendre les facilités à tout le Brabant flamand.