Le gouvernement bruxellois a décidé de soutenir davantage la pratique du vélo dans la capitale en donnant un coup de pouce jeudi, et lors de sa séance précédente, à une série de subsides à des projets des communes en la matière.

L'aide régionale aux pouvoirs locaux bruxellois s'ajoute aux investissements de la Région-capitale dans sa propre politique cyclable. Elle porte, en tout, sur quelque deux millions d'euros.

Les quelque 1,95 million d'euros qui seront versés aux communes seront répartis comme suit: 254.000 pour le stationnement de vélos dans une douzaine de communes; un peu plus de 45.000 euros pour du mobilier cycliste; 565.000 euros pour des plans d'accessibilité; près d'1,1 million d'euros pour des pistes cyclables à Molenbeek, Koekelberg, Uccle, Anderlecht, Berchem-Sainte-Agathe, Jette, Schaerbeek, Watermael-Boisfort, et Woluwe-Saint-Lambert.

"Nous voulons convaincre les gens d'opter pour des alternatives à la voiture personnelle. Le vélo en constitue une très importante. C'est pourquoi nous devons chouchouter les cyclistes avec des pistes cyclables plus confortables et sûres, du mobilier cycliste et des parking pour les vélos. Nous avons donc accordé des subsides importants aux communes bruxelloises ces réalisations", a commenté jeudi la ministre bruxelloise de la Mobilité Elke Van den Brandt (Groen).