Par le passé, les gouvernements de la Wallonie et de la Fédération Wallonie-Bruxelles partageaient une stratégie de politique internationale commune. "Ils ont estimé que le moment était venu de conférer plus de clarté aux relations internationales de chacune des entités", explique le gouvernement wallon. 

"C'est pourquoi les deux entités disposeront de deux stratégies distinctes et articulées entre elles. L'objectif poursuivi à travers cette stratégie est d'intensifier la visibilité internationale de la Wallonie, au bénéfice de ses entreprises et de sa population." 

Du côté de la Fédération Wallonie-Bruxelles, la note de politique internationale a été débattue et approuvée par le Parlement mercredi, précise-t-on au cabinet du ministre-président Pierre-Yves Jeholet (MR).