C'est Catherine Moureaux (PS), la bourgmestre de Molenbeek, qui propose ce changement de nom.

Alors que le débat sur la décolonialisation de l'espace public et des statues de Léopold II fait rage en Belgique, Catherine Moureaux a donné une interview au journal Le Soir dans laquelle elle indique avoir dans son viseur le Boulevard Léopold II. "Je souhaite que l’on organise une consultation populaire : oui ou non faut-il débaptiser le Boulevard Léopold II ?", annonce-t-elle. En raison de l'importance de cet axe, la consultation populaire aurait lieu à l'échelle de la Région bruxelloise. "Personnellement, j’ai choisi, je suis favorable au changement de nom, je ferai campagne dans ce sens en toute hypothèse" ajoute-t-elle.

"Il est clair que le racisme chez nous plonge ses racines notamment dans la période coloniale au Congo ". Mais c'est avant tout un signal qu'elle veut envoyer : " Les choses bougent, l’histoire s’accélère, en quelque sorte je veux apporter ma pierre à l’édifice en me prononçant ici pour ce changement de nom d’un boulevard central, au cœur de Bruxelles ".