Selon nos informations, cette éventualité a été discutée lors d'une réunion qui s'est tenue ce mercredi soir entre le Premier ministre et les ministres-présidents des entités fédérées. Durant cette entrevue, le commissaire Corona, Pedro Facon, a fait le point sur la situation sanitaire.Cette réévalution de la situation ce mercredi figurait à l'agenda.

Alexander De Croo a discuté ce mercredi soir de la situation sanitaire avec les Ministre présidents des Régions. "L’évolution des chiffres est préoccupante", nous glisse un membre de l'entourage du Premier ministre, "La réunion de ce soir vient à la suite de la rencontre avec les représentants du personnel hier après-midi à propos de la nécessité du télétravail. La réunion de ce soir a principalement porté sur les écoles."

En effet, les lieux de travail et écoles sont les lieux de contamination les plus importants . Il a été demandé aux ministres-présidents que les ministres de l’enseignement évaluent les mesures actuellement en vigueur dans les écoles.

Une décision sera prise ce jeudi par le Premier quant à la nécessité d’avancer ou non le Codeco initialement programmé le 26 mars. Vu l’évolution de la situation sanitaire, les assouplissements prévus pour avril sont clairement incertains, nous confie cette source au 16.

En effet, la situation sanitaire actuelle est précaire. Les chiffres de contamination se situent sur un plateau qui menace de prendre une direction à la hausse. Selon les derniers chiffres, il y a eu 5.000 contaminations en 24 heures et la moyenne des contaminations de la semaine est de 3.000 contaminations.

Si le Codeco a lieu ce vendredi, il ne s'agira pas d'une réunion pour rien: des mesures seraient annoncées pour limiter la reprise de l'épidémie.