A la suite d'un appel à projets, la Wallonie a prévu 180.000 euros pour soutenir son application dans 36 nouvelles maisons de repos et de soins. Depuis septembre, ces établissements bénéficient d'un accompagnement pour développer ce modèle. "Une réponse concrète face à la crise", estime le député wallon Laurent Heyvaert. L'appel à projets avait été lancé avant la crise sanitaire. Les nouvelles maisons de repos qui y ont répondu et ont été retenues sont 13 en province de Hainaut, 10 en province de Liège, 8 à Namur, 3 en Brabant wallon et 2 en Luxembourg.

Depuis le mois de septembre, des coaches expérimentés aident au développement du modèle Tubbe dans ces institutions afin d'améliorer la qualité de vie des résidents mais aussi les conditions de travail du personnel des maisons de repos.

"Le modèle Tubbe est une réponse concrète face à la crise. Il permet une gestion plus humaine et participative. Cela permet aux résidents de rester acteur de leur vie: ce n'est pas parce qu'on entre en maison de repos qu'on perd toutes capacités", souligne le député wallon Laurent Heyvaert dans un communiqué.