Quand s’en sortira-t-elle ? Le Conseil d’Etat a dénoncé mercredi l’ambition de la ministre de l’Education Joëlle Milquet (CDH), d’imposer à l’avenir des plans de pilotage en vue de relever le niveau des écoles en difficulté. 

Ces dispositions, incluses dans un projet de décret dit "fourre-tout", avaient suscité en décembre une réaction courroucée de l’ensemble des pouvoirs organisateurs de l’enseignement subventionné. 

Critiquant la volonté de la ministre de s’octroyer des "pouvoirs spéciaux", ils se félicitent aujourd’hui de l’arrêt rendu, qui confirme leurs craintes. Suite, mardi, en Commission…