Cette option n'était pas à l'ordre du jour du gouvernement ce matin. Qui a réévalué la situation en cours de matinée.

Le gouvernement bruxellois va demander aux membres du parlement de l'habiliter à prendre des arrêtés de pouvoirs spéciaux, ressort-il de la réunion des ministres bruxellois ce matin.

"Dans le contexte actuel de crise et pour lutter efficacement contre la propagation du coronavirus, le gouvernement bruxellois a décidé de demander au Parlement de l’habiliter à prendre des arrêtés de pouvoirs spéciaux sur base de l’article 105 de la Constitution", détaille le communiqué du ministre-président Rudi Vervoort. "En effet, dans la situation particulière que le pays et la Région traverse actuellement, il convient d’envisager l’impossibilité pour le Parlement de se réunir et la nécessité de prendre des décisions rapides et urgentes. Dans cette éventualité, il est nécessaire de permettre au Gouvernement bruxellois de pouvoir légiférer sans passer par le processus législatif habituel, dans le but de pouvoir répondre au risque sanitaire du coronavirus et faire face aux problèmes économiques engendrés par les mesures visant à limiter la contamination."

Cette mesure fait écho à l'insistance du CDH, plus tôt dans la matinée, de donner ce type de pouvoir au gouvernement bruxellois. Et d'une analyse plus poussée de la situation bruxelloise. La cheffe de file du CDH à Bruxelles Céline Fremault avait démandé au gouvernerment bruxellois de réunir tous les partis bruxellois dans les plus brefs délais. "La situation #COVID 19 nécessite une mobilisation de tous. Le CDH bruxellois est ouvert, à l’instar de sa position dans les autres assemblées, pour soutenir l’octroi de pouvoirs spéciaux au @brugov. Il le presse de réunir tous les groupes politiques", avait-elle tweeté.

Les arrêtés de pouvoirs spéciaux pris par le Gouvernement devront être confirmés par le Parlement.Le parlement wallon est quant à lui réuni depuis 10h ce matin afin de confier des pouvoirs spéciaux au gouvernement, dans le cadre de la crise du coronavirus. L'objectif des pouvoirs spéciaux est d'assurer la continuité du pouvoir en permettant au gouvernement d'agir par arrêté dans certaines matières, si la crise sanitaire ne permettait plus au parlement de se réunir. Il offre ainsi la possibilité à un gouvernement de prendre des mesures ayant la même valeur, le même statut que celles votées par le parlement tout en évitant le parcours législatif.