Le gouvernement fédéral poursuit l'effort de réduction de la différence de prix entre cigarettes bon marché et cigarettes de marque, une mesure qui découle de la décision d'augmenter les accises sur le tabac en 2018 et 2019. 

"Nous voulons ramener le nombre de fumeurs en-dessous des 17% en 2018 et l'augmentation des accises minimales peut y contribuer", a indiqué vendredi la ministre des Affaires sociales et de la Santé, Maggie De Block (Open Vld).

Par cette décision, ce sont les prix des produits meilleur marché qui augmentent le plus. L'ensemble des produits du tabac devient de la sorte moins attrayant fiancièrement.