Willy Borsus (MR) l'a annoncé ce matin sur les ondes de Bel RTL: le MR s'installera à la table des négocations avec le PS et Ecolo. Les socialistes avaient invité le parti de Charles Michel à prendre part aux discussions wallonnes suite à l'échec du "coquelicot". Parlant de "discussions exploratoires", les socialistes rouvraient la porte qu'ils avaient précédemment fermée au nez des libéraux. 

"Nous avions indiqué que nous serions disponibles pour prendre nos responsabilités, a expliqué Willy Borsus au micro de Bel RTL. Donc nous acceptons cette réunion. Réunion qui devra fixer les points de départ puisque la note de convergence entre le PS et Ecolo est un des éléments". 

Mais l'actuel Ministre-Président wallon le reconnait: "la négociation ne sera pas simple". "Il y a des divergences profondes sur un certain nombre de points", a-t-il admis, soulignant toutefois rejoindre les opinions des deux autres formations politiques sur certains sujets. 

"Nous viendrons aussi avec nos analyses, nos propositions, nos documents. Tout sera mis sur la table pour qu'un travail puisse enfin commencer, après 48 jours", a conclu Willy Borsus. 

Les écologistes ont, quant à eux, accepté hier soir l'invitation des socialistes