Les membres du Comité de concertation se rassembleront mercredi prochain. Et sur la table, on retrouvera notamment la réouverture des écoles, censée avoir lieu le 19 avril.

Selon nos confrères du quotidien néerlandophone De Morgen, le Mouvement Réformateur, membre de la coalition fédérale, proposerait de rester prudent avec les écoles afin de disposer d'une marge de manœuvre pour une possible réouverture de l'Horeca. D'après nos confrères flamands, le MR craindrait qu'une réouverture complète des écoles le 19 avril compromette la réouverture de l'Horeca le 1er mai et des métiers de contacts le 26 avril.

Toujours selon De Morgen, le parti envisagerait de proposer une reprise partielle de l'enseignement en présentiel. Les élèves n'iraient alors à l'école que pendant deux ou trois jours par semaine. Cette idée pourrait, peut-être, permettre de maintenir la date fixée pour la réouverture des coiffeurs et des cafés. Pour l'enseignement supérieur, le MR souhaiterait atteindre 20% de cours en présentiel. De manière générale, les libéraux souhaitent un débat plus large sur la vie avec le virus.

Georges-Louis Bouchez dément

Le président du MR Georges-Louis Bouchez a contacté La Libre ce vendredi soir et a toutefois démenti ces informations.