Le député bruxellois Boris Dilliès, par ailleurs échevin des Finances de la commune d'Uccle, a prêté serment vendredi en tant que bourgmestre, devant le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort. En juin dernier, il avait reçu le soutien de 14 des 19 élus MR de la commune, et ensuite d'une majorité de conseillers communaux pour succéder à Armand de Decker, démissionnaire à la suite de révélations sur son implication présumée dans le Kazakhgate. M. Dilliès était candidat à ce poste, tout comme l'actuel premier échevin, Marc Cools.

Agé de 44 ans, Boris Dilliès était jusqu'à présent échevin de l'Etat civil, des Finances, du Commerce et de la Jeunesse. Il est également député régional bruxellois depuis 2014, poste dont il démissionnera, selon lui, au cours des prochains mois, et vice-président du MR bruxellois.

Son grand-père maternel, qui l'a en partie élevé, était un proche collaborateur des Rois Léopold III et Baudouin avant d'entrer à l'Otan.

Engagé à 15 ans au sein des Jeunes Libéraux, dont il fut président, Boris Dilliès a mené sa première campagne à l'occasion des élections communales de 1988 où se présentait pour la première fois son mentor, Eric André, l'ex-secrétaire d'Etat régional, décédé le 28 juillet 2005.