Politique belge Le bureau du parlement flamand s'est réuni ce vendredi à 10h, à l'invitation de Filip Dewinter (Vlaams Belang), devenu président ce jeudi à la suite de la démission de Kris Van Dijk (N-VA). Ce dernier a renoncé à son poste après les différentes révélations le concernant qui ont fuité dans la presse. C'est précisément pour parler de sa succession que l'ancien leader du Vlaams Belang a convoqué les membres du parlement aujourd'hui. 

Jugeant cette accession à la tête de l'assemblée flamande "déshonorante", Filip Dewinter a estimé qu'il revenait aux partis de décider qui devait succéder à Kris Van Dijk. Un choix qui a coûté sa place à l'éminent membre du Belang. C'est Wilfried Vandaele, le candidat de la N-VA, que le bureau a choisi de nommer à la succession de Van Dijk.

L'assemblée se rassemblera à 11h samedi pour le vote qui placera définitivement le nouveau président nationaliste au perchoir. Wilfried Vandaele présidera le parlement ad interim jusqu'à ce qu'un accord de majorité soit trouvé en Flandre. Pour le moment, les discussions sont suspendues au nord du pays, le formateur - Bart De Wever - étant en Colombie. Le nationaliste flamand avait, qui plus est, fait savoir qu'il souhaitait au préalable voir l'évolution des négociations fédérales avant toute prise de décision régionale.