Le député fédéral Ortwin Depoortere (photo), du Vlaams Belang, a présidé ce mardi matin sa première commission de l'Intérieur, de la Sécurité, de la Migration et des Affaires publiques. Le parti extrémiste a pu prendre la tête de cette commission car, après les résultats des élections du 26 mai dernier, il représente la quatrième force politique du pays.

"Nous vous aurons à l'oeil"

Denis Ducarme (MR) a pour sa part déclaré en début de séance : "Monsieur le président, sans a priori, sans préjugé, nous vous indiquons que nous vous aurons à l’œil".

Pour rappel, le député Ortwin Depoortere avait annoncé mettre à l'ordre du jour de la séance la question des nuisances de certains jeunes aux abords des piscines ouvertes au nord du pays. Nuisances provoquées par des "allochtones", avait déclaré quant à lui Dries Van Langenhove, député controversé du Vlaams Belang et fondateur du mouvement "Schild & Vrienden".

Le MR a donc annoncé vouloir rappeler le devoir d'objectivité auquel est soumis le président de la Commission.

La commission s'est finalement terminée relativement rapidement sans anicroches. "Le président s'est tenu à son rôle", a pour sa part déclaré Pieter De Crem, le ministre de l'Intérieur (CD&V).