Le ton est monté hier entre le PS et le PTB alors que les négociations avaient repris dans la matinée au Parlement wallon. Raoul Hedebouw a ainsi demandé hier soir aux socialistes d'arrêter de le prendre pour un "imbécile". Le patron de la FGTB, Robert Vertenueil, a réagi à ces piques lancées entre les deux partis de gauche ce mercredi matin au micro de RTL. " Je mets la pression sur les trois partis, il faut arrêter de se chamailler, ils ont assez de convergences pour trouver un programme, a décrété Vertenueil à RTL. Ces convergences doivent servir à faire un programme de gauche". 

Pour le leader de la deuxième fédération syndicale belge, les programmes du PTB, du PS et d'Ecolo permettraient " de changer de cap", de " mener à une politique" que Robert Vertenueil souhaite voir mise en place, contrairement à celui du MR.

" J'ai l'impression que l'on oublie que le message principal, c'est que les électeurs veulent une autre politique", a-t-il estimé appelant vivement les trois partis à se mettre d'accord.

" Qu'ils arrêtent de faire de la com', qu'ils se mettent autour de la table et qu'ils regardent les convergences de leurs programmes", a conclu Robert Vertenueil.