Le Roi a accepté la démission des deux préformateurs après avoir rencontré les présidents des différentes formations politiques. Le souverain avait entamé ses consultations, en commençant par Joachim Coens (CD&V) et Conner Rousseau (Sp.a). 

 Il a chargé Egbert Lachaert (Open Vld) de prendre les initiatives nécessaires permettant la mise en place d’un gouvernement qui s’appuie sur une large majorité au parlement. Il fera un premier rapport au souverain le 28 août. 

Le torchon brûle actuellement entre plusieurs partis qui pourraient figurer dans un futur gouvernement fédéral. Le président du MR a notamment fustigé ce mardi les propos tenus par Bart De Wever après avoir fait part de son échec au Roi. Le président de la N-VA avait estimé qu'il était "plus facile de torpiller un accord que d'en trouver un". "Cette remarque vient d'un connaisseur", a ironisé le leader libéral.