Le Premier ministre, Charles Michel, a convoqué un conseil des ministres ce dimanche à 15h. Avant, ça, il a été reçu vers midi par le Roi à qui il a fait rapport de la situation politique. Il a annoncé la recomposition du gouvernement sans les ministres N-VA. Le Roi a accepté la démission des ministres et secrétaires d'Etat nationalistes et a nommé Philippe De Backer et Pieter De Crem ministres.

Voici les compétences des différents ministres :

Didier Reynders (MR) reprendra le portefeuille de la Défense et deviendra donc un "super ministre" puisqu'il gardera les Affaires étrangères, les Affaires européennes, Beliris et les institution culturelles fédérales.

Alexander De Croo (Open Vld) hérite lui des Finances et conserve la Coopération au développement. Il est également en charge du Développement International.

Kris Peeters (CD&V) reste ministre de l'Économie, de l'Emploi, des Consommateurs et du Commerce extérieur. Il gèrera également la Lutte contre la pauvreté, l'Égalité des chances et les Personnes présentant un handicap, compétences héritées de Zuhal Demir.

Pieter De Crem (CD&V) succédera de son côté à Jan Jambon à l'Intérieur et à la Sécurité.

Philippe De Backer (Open Vld) conserve la Lutte contre la fraude sociale et la Mer du Nord, et récupère l'Agenda numérique, les Télécoms et la Poste du vice-premier ministre libéral flamand Alexander De Croo, ainsi que la Simplification administrative, de Theo Francken (N-VA).

Maggie De Block (Open Vld) reste ministre des Affaires sociales et de la Santé, compétences auxquelles elle ajoute l'Asile et la Migration - qu'elle avait gérés lors de la législature précédente - après le départ de Theo Francken.

Koen Geens (CD&V), en plus de la Justice, s'occupera en outre de la Régie des Bâtiments.

Sophie Wilmès (MR) actuelle ministre du Budget, obtient également quelques matières supplémentaires : la Fonction publique (qui venait de passer de Steven Vandeput à Sander Loones) et la Politique scientifique (gérée sous la "suédoise" par Zuhal Demir).

Denis Ducarme (MR) reste ministre des Classes moyennes, des Indépendants, des PME, de l'Agriculture et de l'Intégration sociale; il reprend les Grandes villes à Zuhal Demir.

Les autres ministre conservent leurs compétences.

Afin de garantir la parité au sein du gouvernement fédéral, Charles Michel devient asexué linguistique.

Le conseil des ministres se réunit depuis 15h.

© IPM Graphics